Les astuces pour comprendre les couleurs des fils électriques

Comprendre les couleurs et fonctionnements des fils électriques ne requiert pas obligatoirement un diplôme en électricité. Afin d’éviter les mauvaises manipulations, il est important de maîtriser ce code couleur, tout en respectant les normes de sécurité en électricité.

Le code couleur actuellement en vigueur depuis 1970 est déterminé par la norme NF C 15-100. Pour une électricité à usage domestique, la couleur des fils identifie le rôle de chaque fil : la phase, le neutre et la terre.

Le rôle des câbles électriques

Les câbles électriques enveloppent un ensemble de couleur de fils : noir, rouge, marron, jaune, vert, bleu, orange et violet. La compréhension de la couleur de ces fils dépend du rôle que jouent ces câbles dans la nouvelle normalisation électrique.

Le câble phase est un fil conducteur d’alimentation, c’est-à-dire qu’il apporte le courant depuis la source jusqu’à l’interrupteur ou la prise électrique. Le fil neutre renvoie le courant vers le compteur électrique, qui mesure l’énergie consommée. En cas de surcharge ou de court-circuit, ce câble permet au disjoncteur de se déclencher et couper le courant pour garantir une sécurité optimale.

Enfin, de son appellation « câble terre », le fil est directement lié à la terre à travers un pieu encré au sol. Ce câble protège également des risques d’électrocution et de surcharge. Dans ce cas, le courant sera directement renvoyé à la terre.

La nouvelle codification de couleur des fils électrique, et celle d’avant 1970

Les couleurs des fils électriques après 1970 sont regroupées dans les 3 catégories citées précédemment. Le fil de couleur bleu clair rejoint la catégorie neutre ; la couleur rouge, noir ou marron s’identifie au câble phase ; les couleurs jaune ou vert s’identifient à la classe terre. Les fils de couleur violet ou orange sont des fils navette, n’appartiennent à aucune de ces catégories, mais servent pour le transfert du courant.

Avant 1970, le câble terre, correspondant à la couleur grise ou blanche, n’était pas obligatoire dans les circuits électriques. Les 2 autres couleurs restantes se réfèrent au fil de type phase pour le vert et neutre pour le rouge.

Comment reconnaître un fil électrique sans les couleurs ?

Toujours en se basant sur les trois principaux types de câbles d’une installation électrique, utiliser un multimètre permet d’identifier le type de fil sans en connaître les couleurs. La tension obtenue entre le fil neutre et la terre est nulle (0), celle entre la phase et la terre ainsi que celle entre la phase et le neutre correspondent à 220 Volts.

Comment choisir un groupe électrogène ?
Petit tuto pour remplacer un fusible