Quels sont les travaux de maçonnerie gros œuvre ?

Les travaux de maçonnerie comprennent la construction, la démolition, la réhabilitation d’un immeuble, d’une maison ou d’un local. Ces travaux peuvent être de gros œuvre ou des travaux de petite maçonnerie de second œuvre constituant les travaux de finition.

Les travaux de maçonnerie gros œuvre concerne principalement la construction de l’ossature d’un immeuble, la surélévation de maison, les travaux d’extension, d’enrochement ou encore la démolition de maçonnerie.

La construction d’un immeuble neuf

La maçonnerie gros œuvre comprend les ouvrages permettant de maintenir, renforcer, stabiliser la construction d’un immeuble. Autrement dit, la mise en place de la fondation, du soubassement du bâtiment, la construction des murs de soutènement ou les piliers, et des murs porteurs ainsi que la charpente, et la maçonnerie en général. Ces gros œuvres constituent la pierre angulaire de la maison pour sa pérennité. Les travaux de maçonnerie gros œuvre permettent à l’édifice de résister aux intempéries et soutiennent par ailleurs le poids de la maison après construction.

La démolition de maçonnerie

Tous travaux de maçonnerie ayant un impact considérable sur la tenue de l’édifice sont considérés comme gros œuvre. En effet, la démolition de maçonnerie fait appel à des engins puissants, voire même l’utilisation de la dynamite, afin de gagner plus de surface pour une nouvelle construction. Ce type de travaux gros œuvre nécessite en outre un permis de démolir et implique une procédure d’évacuation des gravats après démolition.

Les autres travaux de maçonnerie gros œuvre

La surélévation de maison consiste à ajouter un étage supplémentaire à une construction. C’est-à-dire procéder à l’élévation de la toiture déjà existante de la maison, tout en prenant en considération l’ossature de base de la maison, qu’il s’agisse d’une construction en bois, en béton ou en parpaings.

La surélévation comme la construction d’un nouvel édifice implique de recourir à des experts pour l’étude de la faisabilité des travaux : l’étude du terrain, l’impact du climat sur ce terrain, des matériaux adéquats à utiliser durant les travaux.

L’extension de plain-pied rejoint aussi ces critères. Ce gros œuvre permet de gagner plus de surface habitable sur une maison déjà bâtie. L’étude au sol d’un expert géomètre contribuera à l’élaboration du système de fondation adapté au sol.

Les travaux d’enrochement possèdent une importance majeure dans la solidification d’un édifice, en prévoyant les érosions au sol et en évitant de ce fait l’effondrement de la construction. Ce procédé consiste à construire un barrage en gros blocs de rocher.

Conseils pour bien choisir un maçon
Travaux de maçonnerie : peut on les réaliser par temps froid ?