Fissures dans la maison : informations et conseils

L’apparition des fissures murales crée souvent un sentiment d’inquiétude chez les gens. Cependant, elles ne présentent pas toujours un danger, notamment lorsqu’elles sont superficielles. D’ailleurs, l’enduit qui la couvre peut perdre sa souplesse au bout d’un certain temps et craquer. Quoi qu’il en soit, pour avoir l’esprit tranquille, il est important de définir la gravité de la situation en déterminant le type de fissures puis de réparer, si nécessaire.

Les types de lézards des murs

Il existe deux sortes de fissures sur les murs : la superficielle et la traversante. Comme son nom l’indique, la première ne concerne que l’enduit ou la cloison. Elle ne présente aucun danger pour la maison, puisqu’elle ne touche que la surface apparente. On l’appelle microfissure si sa profondeur ne dépasse pas encore 1 mm et fissure fine si celle-ci est entre 1 et 2 mm. La seconde, quant à elle, est plus compliquée, puisqu’elle traverse l’intérieur du mur et mesure plus de 2 mm. En général, ce sont les problèmes de structure qui favorisent son apparition. Cependant, les microfissures peuvent se transformer rapidement en fissures traversantes sans diagnostic rapide. Pour cela, il faut trouver du matériel dans un magasin de bricolage tel que Mr bricolage.

La technique pour déterminer le niveau de gravité des fissures

Afin d’évaluer la profondeur des fissures sur les murs et la complexité des dégâts, il est important de se munir de plâtre. Pour l’utiliser, il faut l’appliquer sur les extrémités de chaque ouverture. Ensuite, il faut attendre 4 mois pour constater si elle cède ou non. Dans le cas où elle reste intacte, le problème est superficiel. Si elle craque, la fissure est profonde et il faut réparer le mur dans les meilleurs délais. Pour cela, il faut disposer d’un outillage complet ainsi que de quelques compétences en bricolage.

La réparation des fissures

En général, les fissures profondes apparaissent à cause du niveau élevé du taux d’humidité. En effet, avant de passer à la réparation proprement dite, il faut résoudre ce problème en confiant les travaux à un spécialiste. En ce qui concerne les microfissures et les fissures fines, elles sont souvent dues aux conditions climatiques. Elles sont faciles à réparer pour un amateur de bricolage. Dans ce cas, pour remettre le mur en état, il faut nettoyer l’intérieur de l’ouverture et abraser ses bords, ensuite le mouiller à l’aide d’un pinceau imbibé d’eau, puis le combler avec de l’enduit de rebouchage. Ensuite, il faut couvrir le tout avec du calicot et appliquer une nouvelle couche d’enduit. Lorsque cette dernière et bien sèche, il ne reste plus qu’à poncer.

Balustrade ou garde-corps : comment choisir et installer une sécurité pour escalier ?
Monter un meuble ou installer une étagère : quels outils basiques posséder ?